LE TRAVAIL A LA VIGNE & AU CHAI

L’agriculture du « non agir »

« Non agir » : voici le mot clé de la propriété, point de départ de notre projet agroécologique au vignoble !

Konrad & Eric

Grâce aux conseils avisés et à l’appui technique de Konrad Schreiber, ingénieur agronome référence des collectifs « La Belle Vigne » et « Ver de Terre Production », nous avons pérennisé plusieurs types d’action pour sauvegarder notre « sol vivant ».

L’observation quotidienne

Grâce à cette observation quotidienne au vignoble, les interventions, pour lutter contre les maladies et les ravageurs de la vignes, sont réduites au minimum. Nous veillons à stimuler dans le meilleur des cas les propres défenses de la vigne par l’intermédiaire de moyens préventifs naturels.

Cet ensemble de précautions vise à diminuer au maximum le nombre de passage de tracteur, et donc permet d’éviter le tassement les sols et de moins polluer ! Pour nous, un sol vivant est le gage d’une vigne en meilleure santé. Toutes ces pratiques confirment notre engagement dans la démarche Terra Vitis depuis 2011 et par la reconnaissance du label HVE (Haute Valeur Environnementale) niveau 3 / Itinéraire technique.

La gestion de vivant

A la vigne, toute l’année, nous préservons un enherbement total d’espèces naturelles maîtrisées par tontes hautes et désherbage mécanique sous le rang. Nous retardons au maximum les tontes pour limiter l’impact concurrentiel et la vigueur de l’herbe.

A l’automne, nous épandons un fertilisant naturel unique, riche en millions de micro-organismes pour agir sur la bonne santé et renforcer la vie du sol. Cumulé avec les couverts végétaux un rang sur deux, l’objectif est d’apporter chaque année près de 10 tonnes de matière organique pour nourrir nos vers de terre.

L’art de la taille

Une taille en Cordon de Royat sur nos Merlots favorise les meilleurs courants de sève (le sang de la vigne) et assure une répartition homogène de la récolte autour de petites grappes bien concentrée. Les Merlots représentent 60% de l’encépagement global et sont plantés sur les sections argilo-sableuses de notre terroir d’un seul tenant.

Pour les Cabernets-Sauvignons, nous avons opté pour la taille Médocaine traditionnelle, en Guyot double, bien adaptée à ce cépage. 40% de Cabernets Sauvignon composent le reste du vignoble.

Lors de la taille hivernale, les sarments de vigne sont laissés au sol pour nourrir les millions de micro-organismes et contribuer à l’apport de matière organique.

Cep de Cabernet Sauvignon taillé en Guyot double

Travaux en vert et agroécologie

Les travaux en vert tout au long de la saison végétative vont favoriser une bonne aération et un bon ensoleillement des grappes pour obtenir une maturité optimale. Les vendanges sur notre terroir débutent traditionnellement début octobre, suivant les conditions météorologiques.

400 mètres de haies ont déjà été plantés avec l’objectif d’entouré partiellement le vignoble. Ces haies de petits arbustes issus d’essences locales vont être connectées avec un bois existant sur la propriété. Un refuge idéal pour accueillir les oiseaux, chauve-souris, rongeurs, araignées et autres insectes utiles à la biodiversité et à l’écosystème du vignoble

Photo vertigineuse de la haie par Claude Clin

Oui, il est possible de produire autrement !

En savoir plus …

Le chai